Les réactions de Maillard, encore une autre affaire commune du brassage de la bière et de la cuisine…

Laurent Laganière, mon collègue et chef de cuisine me demande : « quand est-ce que tu vais me donner du moût non houblonné pour mes recettes??? »

Il veut ce moût autant pour laquer son poulet que pour favoriser le croquant extérieur de différents repas.

Et bien… quand mes cuves soient branchées, je vais fournir la mélasse de malt pour certaines recettes de Laurent mais… ce n’est pas pour ça que j’ai décidé d’ installer un équipement capable de caraméliser!!

Ma recette de l’Irish Red Ale nécessite vraiment de la caramélisation pour avoir un bon balance des malts et des houblons en équilibrant le corps et son faible niveau d’alcool.

Un contre-filet doré, le pot mason de noix croquants sucrées-salées et une Irish Red vont avoir des traits communs et ce, même si Laurent et moi travaillons dans différents étages de notre bâtisse.

Avez-vous lu à propos des réactions de Maillard?
En quelques semaines, on va esseyer ensemble dans nos pompes à bière le produit de cette réaction, qui donne des résultats presque magiques!